...
Partenaire d'un projet de la Route culturelle européenne

Belgium Arlon

Partenaire d'un projet de la Route culturelle européenne

Arlon (Orolaunum vicus) peut être considérée comme l’une des plus anciennes villes de Belgique. Elle doit son développement durant les trois premiers siècles de notre ère au fait qu’elle était située à la croisée de deux chaussées romaines importantes : l’une reliant Metz (Divodurum Mediomatricorum) à Tongres (Atuatuca Tungrorum) , l’autre reliant Reims (Durocorter) à Trèves (Augusta Treverorum). Le sous-sol de la ville a livré bon nombre de vestiges archéologiques. La zone d’habitation connue se situait entre la vallée de la Semois et la colline de la Knippchen. À la fin du Haut-Empire (fin du IIIe siècle), le nord de la Gaule a subi la pression d’incursions germaniques. L’autorité romaine a réagi en lançant une vaste campagne de fortifications des agglomérations de ces régions. À Arlon, les murailles d’un castrum ont été construites autour de la colline de la Knippchen. Le vicus situé dans la vallée de la Semois a continué à se développer en-dehors de ces murs, et sa population était invitée à se réfugier dans l’enceinte du castrum en cas d’attaque. Les fondations de cette muraille ont été réalisées à partir de matériaux de récupération, prélevés notamment dans les anciennes nécropoles du vicus, et à partir d’anciens monuments civils. C’est ainsi que de grands blocs sculptés ont servi de remploi dans ces fondations, et c’est la raison pour laquelle bon nombre de fragments de monuments funéraires sont encore conservés aujourd’hui ; bien des exemplaires ont été retrouvés en fouilles à la faveur de projets immobiliers survenant dans les alentours du tracé de l’enceinte.

Plus d’information

Le Musée Archéologique d’Arlon renferme la plus importante collection lapidaire de Belgique. Il comporte de nombreux artéfacts de la période gallo-romaine, et plus précisément des bas-reliefs, des sculptures, des céramiques, des bijoux, des armes, ainsi que différents éléments de la vie quotidienne, qui permettent d’en avoir une compréhension assez complète. Ces fabuleux trésors archéologiques plongent les visiteurs dans l’histoire la plus ancienne de la ville d’Arlon.

Plus d’informattion

 

Partager